1E+0 s 1E+0 Debut
DUREES D'EVENEMENTS CARACTERISTIQUES INFÉRIEURS A 1 SECONDE
Références : (1) (3) (5) (9) (14) (18) (20) (21) (22) (23)
1E-1 secondes
=100 millisecondes
Monde macroscopique
  • Une étoile à neutron tourne sur elle même en moins d'une seconde.
Monde microscopique
  • Au cours du dernier dixième de seconde de son évaporation, un trou noir libèrerait une énergie équivalente à 1 million de bombes à hydrogène d'une mégatonne.
1E-2 secondes
=10 millisecondes
Monde macroscopique
  • 6000 éclairs par minutes sur Terre.
Etres vivants
  • Le foetus fabrique plusieurs milliers de cellules cérébrales par minute, soit 1 cellule toutes les 5E-2 s.
1E-3 secondes
=1 milliseconde
Monde macroscopique
  • Fréquence des ondes sonores autour de 1000 Hz, soit une période de 1 ms.
  • Période de rotation des pulsars ultra-rapides : entre 1 et 10 ms.
1E-4 secondes
=1 microseconde
Monde microscopique
....  
1E-6 secondes
=1 microseconde
Monde microscopique
  • Fréquences des ondes radio visibles : autour de 1E+6 Hz, soit une période de 1E-6 s.
1E-7 secondes
= 0,1 microseconde
Etres vivants
  • Le corps humain remplace 200 millions de cellules per minute, soit 1 cellule toutes les 3E-7 s.
    (Incidemment, un adulte est constitué de 6E+13 cellules).
    En fait, sans rien faire, vous n'êtes pas la même personne qu'hier.
  • Entre la naissance et 12 ans, plusieurs millions de connexions se mettent en place dans le cerveau par seconde.
Monde macroscopique
  • Fréquence des ondes radiomètriques et communications TV autour de1E+7 Hz, soit une période de 1E-7 s.
1E-8 secondes
= 0,01 microseconde
Monde microscopique
  • 2,6E-8 S = Temps caractéristique des désintégrations par interactions faibles des particules fondamentales (par exemple, celle du méson Pi)
1E-9 secondes
= 0,001 microseconde
Monde microscopique
  • Une molécule d'eau qui s'échappe dans l'air accomplit 1 révolution toutes les 1E-9 s.
  • Fréquence des micro-ondes autour de1E+9 Hz, soit une période de 1E-9 s.
1E-10 secondes Monde microscopique
  • Durée de vie typique d'un niveau excité dans l'atome : 1E-10 s.
  • Un noir d'une tonne et de rayon 1E-22 cm s'évapore en 1E-10 s.
....  
1E-13 secondes Monde microscopique
  • Les molécules en vibration dans un cristal inversent leur mouvement toutes les 1E-13 s.
  • Dans l'atome d'hydrogène, l'électron tourne pour ainsi dire en 1E-13 s.
  • Fréquence des ondes infra-rouges autour de1E+13 Hz, soit une période de 1E-13 s.
1E-14 secondes Monde microscopique
  • Flash de lumière ultraviolette au laboratoire (8 périodes)
1E-15 secondes Monde microscopique
  • Fréquences de la lumière visible autour de 1E+15 Hz, soit une période de 1E-15 s.
1E-16 secondes Monde microscopique
  • Fréquences de la lumière ultraviolette autour de 1E+16 Hz, soit une période de 1E-16 s.
    Energie des photons = 100 eV
....  
1E-18 secondes Monde microscopique
  • Fréquences des rayons X autour de 1E+18 Hz, soit une période de 1E-18 s.
    Energie des photons = 10 000 eV
....  
1E-20 secondes Monde microscopique
  • Mouvement brownien d'une particule colloïdale dans l'eau : 1 choc toutes les 1E-20 s entre la molécule du colloïde et celle de l'eau.
  • Fréquences des rayons Gamma "mous" autour de 1E+20 Hz, soit une période de 1E-20 s.
    Energie des photons = 0,5 MeV
1E-21 secondes Monde microscopique
  • Quand on essaie de rétrécir la fenêtre d'observation, l'état du système est de plus en plus indéterminé : les trajectoires des particules apparaissent cahotiques; l'énergie, l'impulsion, le nombre de particules ne sont plus déterminées (15)
  • Pendant 1E-21 s, une paire électron-positron peut spontanément apparaître et disparaître.
    (Energie de repos de l'électron = 0,5 MeV).
1E-22 secondes Monde microscopique
  • Fréquences des rayons Gamma "mous" autour de 1E+22 Hz, soit une période de 1E-22 s.
    Energie des photons = 100 MeV
1E-23 secondes Monde microscopique
  • Temps pour qu'une onde traverse le noyau atomique : 1E-23 s.
1E-24 secondes Monde microscopique
  • 4E-24 s = Durée de vie des désintégrations dues aux interactions fortes
  • Quand on essaie de rétrécir la fenêtre d'observation, l'état du système est de plus en plus indéterminé : les trajectoires des particules apparaissent cahotiques ; l'énergie, l'impulsion, le nombre de particules ne sont plus déterminées (15)

    3E-24 s = Un tel intervalle donne la liberté de fluctuer du vide jusqu'à une énergie de l'ordre du GeV, ce qui suffit pour faire apparaître très furtivement une paire muon-antimuon.
1E-25 secondes Monde microscopique
  • Quand on essaie de rétrécir la fenêtre d'observation, l'état du système est de plus en plus indéterminé : les trajectoires des particules apparaissent cahotiques ; l'énergie, l'impulsion, le nombre de particules ne sont plus déterminées (15)
  • Pendant 5E-25 s, une paire proton-antiproton peut spontanément apparaître et disparaitre.
    (Energie de repos du proton = 938 MeV)
1E-26 secondes Monde microscopique
  • Temps pour qu'une onde traverse un boson intermédiaire : 1E-26 s .
1E-27 secondes Monde microscopique
  • Quand on essaie de rétrécir la fenêtre d'observation, l'état du système est de plus en plus indéterminé : les trajectoires des particules apparaissent cahotiques ; l'énergie, l'impulsion, le nombre de particules ne sont plus déterminées (15)
  • Une paire de W virtuels peut exister pendant 3E-27 secondes
....  
1E-31 A 1E-36 secondes Monde macroscopique
  • Ordre de grandeur du temps de décohérence d'un objet macroscopique
1E-37 secondes Monde microscopique
  • Des mini trous noirs d'environ 5E-4 g, soit 50 fois la masse de Planck, de rayon 5E-32 cm et ayant une température voisine de 1E+30 degrés, auraient une durée de vie d'environ 1E-37 s.
....  
1E-43 secondes LE TEMPS DE PLANCK
Monde microscopique
  • La fenêtre d'observation la plus étroite possible est le temps de Planck, 1E-43 seconde.
    C'est le temps d'évaporation du plus petit trou noir compatible avec la physique quantique
    (masse de l'ordre de 1E-5 grammes, température voisine de 1E+32 degrés,
    dimension = longueur de Planck = 1E-33 cm).
    C'est le temps pour qu'une onde parcoure la longueur de Planck .
    C'est la frontière actuelle de la physique.

    Le temps n'a plus de signification au dessous de 1E-43 secondes.
    Il est impossible de fabriquer une "horloge" capable de mesurer des temps inférieurs au temps de Planck.

    Pour décrire cette fenêtre la plus étroite possible, on retrouve les mêmes difficultés que pour décrire les premiers instants de l'Univers.


Pages personnelles de Bernard Corby. Histoire de l'Univers. Mis à jour le 23/08/2004