Randonnée sur la Piste Royale (Kungsleden) en Laponie suédoise (1994)

Table des matières



La montagne suédoise est l'une des rares régions d'Europe encore laissées intactes par la civilisation. On y trouve quelque 2300 km de pistes et 100 refuges où les promeneurs et les skieurs peuvent faire halte pour la nuit.

L'un des parcours les plus célèbres se trouve au Nord du pays, en Laponie. C'est la "Piste Royale" (Kungsleden). La Piste Royale est un itinéraire pédestre de 500 km qui longe la frontière norvégienne. Sa direction est grossièrement nord-sud. Le point de départ, au nord, est Abisko, station sur la ligne de chemin de fer Kiruna-Narvik (la fameuse ligne du fer) a environ 300 km au nord du Cercle polaire.

Il existe d'autres régions propices à la grande randonnée, plus bas vers le centre de la Suède, mais nous nous limiterons à la Laponie.

Vers table des matières

La région

La region parcourue est très montagneuse. Les montagnes suèdoises s'étendent sur 1000 km. Le Kebnekaise est le point culminant de la Suède, à 2117 mètres. Mais la modestie de l'altitude est compensee par les conséquences de la latitude. Aussi, la neige, les névés et les glaciers y sont très abondants.
Altitude moyenne des sentiers : 700-900 mètres.

La piste suit l'orientation nord-sud de la chaine scandinave qui appartient au plissement Calédonien, un des plus anciens connus. Il eut lieu à l'époque Silurienne, c'est-a-dire au début de l'ère primaire, il y a 500 à 400 millions d'années. Les roches qui constituent ces montagnes sont cristallines ou éruptives. Les reliefs sont adoucis, en raison de l'érosion considérable causée par les glaces du quaternaire qui recouvrirent toute la Scandinavie et rabotèrent la chaine Calédonienne, ne laissant subsister que des formations érodées, d'où vallées en U, cols glaciaires, lacs glaciaires, roches moutonnées, blocs erratiques.

La végétation est rare, sauf dans les zones basses où se trouvent les bouleaux, les saules et les conifères (pins, épicéas, mélèzes). Elle est constituée, en grande partie, de plantes de marécages (linaigrettes, lycopodes, sphaignes) ou de plantes herbacées de type alpin.

La faune est composée de grands mammifères quelquefois rencontrés (rennes, élans) ou plus rares (ours, lynx, gloutons), de nombreux oiseaux (perdrix des neiges ou lagopèdes, rapaces, palmipèdes, etc.), de nombreux poissons (saumons, truites, ombles, etc.). Mais peu d'êtres humains en dehors des randonneurs. En effet, seuls quelques Lapons parcourent ces immenses zones désertes où le dépaysement est grand, mais où les horizons sont vastes et les panoramas de toute beauté.

Et n'oublions pas qu'en été le soleil se couche très peu. il ne se couche même pas du tout en début de saison : en juin et debut de juillet, on peut voir le soleil de minuit.

Vers table des matières

La Piste Royale

Etapes

Il est possible de camper partout, mais la tente n'est pas indispensable sur deux tronçons équipés en chalets-refuges et stations de montagne qui se relaient tous les 15 à 25 km soit six à huit heures de marche et qui présentent environ une fois sur deux, un magasin bien achalandé évitant ainsi d' ernporter un lourd chargement de nourriture :
  1. Tronçon Abisko-Kvikkjokk, au nord du cercle polaire : Le terrain se situe le plus souvent au-dessus de la limite de la végétation liqneuse. Vallées évasées, hauts plateaux et un certain nombre de fortes et brèves montées. Notre randonnée fait partie de ce tronçon.
  2. Tronçon Armarnäs - Hemavan, dans le sud de la Laponie : Parcours plus boisé. Dans la partie Sud, les distances entre les chalets sont assez courtes avec une seule étape de 20 km.

Balisage et aménagement

Les sentiers sont clairement balisés pour les courses d'été aussi bien que d'hiver. La piste d'été est jalonnée par des cairns. La piste d'hiver qui est plus courte mais qui s'éloigne peu de la piste d'été, est jalonnée par des poteaux portant de grosses croix rouges visibles de loin. Il ne faut pas suivre en été cette piste d'hiver - ou plutôt de printemps -, car elle traverse des marécages, des torrents, des lacs gelés a la mauvaise saison, mais elle peut cependant, souvent, servir de repère.

En tout cas, le chemin est bien tracé, foulé par de nombreux randonneurs (mais peu ou pas de français).Les passages les plus difficiles, tels les marécages, les pierriers, ont été aménages par le STF (Touring Club Suédois), avec des chemins de planches très nombreux qui sont une particularité de la Piste Royale et qui permettent une progression rapide. Il y a également de magnifiques ponts suspendus pour traverser les torrents, ainsi qu'un système de bateaux por traverser les lacs (nous en reparlerons).

Refuges et stations de montagne

Appelés "mountain huts" dans la documentation en anglais, et quelquefois "cabanes" dans la documentation en français. Malgré ces dénominations, les refuges sont très confortables. Dans les refuges, il y a des réchauds ainsi que des batteries de cuisine et de la vaisselle. Dortoirs de 4 ou 6 places équipés de matelas et des couvertures. On ne peut réserver une couchette à l'avance, mais le randonneur sera toujours accueilli, quitte à coucher par terre..

Les refuges sont gardés en principe de Mars à Mai et l'été (le reste de l'année, une pièce reste ouverte). Les gardiens encaissent le prix de l'hébergement des randonneurs, et , dans certains refuges, vendent le ravitaillement, mais ne font ni le ménage ni la cuisine. Les refuges fonctionnent en "self-service", et il faut que tout le monde aide à faire la vaisselle, à faire le ménage, à vider les ordures, à aller chercher de l'eau etc. Les visiteurs doivent apporter leur couvert, du liquide vaisselle, leur serviette de toilette et savon, du papier hygiénique, des bougies (pas d'électricité), un sac à viande. Tarif 1994 : 130 SEK.

Les stations de montagne (mountain stations en anglais) reçoivent vos réservations pour quelques nuits ou davantage. Ce sont : Abisko, Kebnekaise, Ritsem, Saltoluokta, Kvikkjokk. Elles offrent en saison des dortoirs de 2 ou 4 places, des repas chauds et des douches. Tarif 1994 : 150 à 320 SEK.

Ravitaillement : Vente de ravitaillement dans les stations de montagne ci-dessus ainsi qu'aux refuges refuges d' Aktse, Alesjaure, Kaitumjaure, Sammarlappa, Sälka, Tärnasjö, Viterskalet.

Epoque

La meilleure époque pour les randonnées à ski se situe entre Mars et Ie milieu du mois de mai. Quant à la saison estivale, elle va de début juillet (et, certaines années, encore plus tard), à mi-septembre. L'itinéraire le plus fréquenté, qui se prète à une randonnée d'une semaine, est celui qui va d'Abisko à Kebnekaise. C'est entre le 15 juillet et le 10 août qu'on y rencontre le plus de monde. La meilleure époque, c'est le mois d'août et le commencement de septembre. Les moustiques ont disparu et le terrain est assez sec.

Equipement

Les montagnes suédoises ne sont pas très hautes, mais mais elles sont très au Nord. Une altitude de 1000 mètres en Laponie correspond à une altitude de 2500 mètres dans les Alpes. En conséquence, l'équipement est le même que pour une randonnée dans nos Alpes. Tenir compte aussi de l'isolement (aucun village traversé pendant des jours). L'eau de boisson est celle des lacs et des rivières, la pollution étant inconnue dans ces régions. Un produit anti-moustique est parait-il indispensable (Cependant, les moustiques sont surtout virulents en juillet, et nous n'en avons pas eu en août).

Randonnées accompagnées

Le STF organise des randonnées en groupes de 10 à 15 personnes avec guide.

Communications

Plusieurs accès par train et autocar :

Cartographie

Il existe des cartes au 1/50 000 et des cartes au 1/100 000 . Ces cartes se trouvent sur place, à Kiruna et dans les stations de montagne. Pour notre randonnée, nous avons utilisé la carte au 1/100 000 "Kebnekaise 29 I"

Documentation

Nous n'avons pas trouvé de livres en français sur la Piste Royale.

Office de Tourisme Suèdois : 11 Rue Payenne, 75003 Paris.

Svenska Turistföreningen ou STF (Touring Club de Suède) : Dronninggatan 31, Stocholm, Suède.
Le STF publie : Sites Internet :
Vers table des matières

Notre parcours

Fidèles à notre devise "Grande Randonnée, oui mais ... à petite vitesse", nous avons dégotté un parcours qui n'excède pas 15 km par jour et où on trouve du ravitallement tous les 2 jours. Cette randonnée faisait partie d'un voyage que j'ai concocté en Suède et Norvège, et dont voici les grandes lignes :
Vers table des matières

Suggestions de randonnée

RALLARVEGEN
En prenant le spectaculaire train entre Kiruna et Narvik, nous avons remarqué l'existence d'un sentier nommé "Rallarvegen" proche de la voie ferrée, qui passe dans plusieurs gares et aboutit au fond du fjord conduisant à Narvik.
Renseignements sur le train à : NSB Ofotbanen, 8500 Narvik, Norvège.
Renseignements sur le sentier à : Statskog, Troms, 9220 Moen, Norvège.
Décrit dans Backpacking tours in Northern Sweden, rubrique "Other tours".

PADJELANTALEDEN
Un peu moins couru que le Kungsleden. Décrit sur les sites :
Backpacking tours in Northern Sweden, et
The Swedish Touring Club

NORDKALOTTLEDEN
Le sentier balisé qui monte le plus au Nord est l'"Artic Trail" ou "Nordkalottleden", décrit sur les deux sites ci-dessus ainsi que sur le site :
Artic Trail

SITES INTERNET
De nombreux autres sites sont disponibles sur la Trail data base en cherchant dans "Sweden"
Vers table des matières

Cartes



Vers table des matières
Photos
Piste Royale - Les chemins de planche Refuge de Singistugorna
Piste Royale - Les chemins de planche
Refuge de Singistugorna
Le massif de Kebnekaise Fjord conduisant à Narvik
Le massif de Kebnekaise
A droite, chemin de planches
Fjord conduisant à Narvik
Vers table des matières

Pages personnelles de Jacqueline et Bernard Corby. Randonnées pédestres et à ski de fond. Mis à jour le 29/12/00