HISTOIRE DES PRIEUR

Claude PRIEUR est né vers 1776 et a épousé Françoise REBOURD.

Leur fils Jean Louis PRIEUR est né en 1812 à Quincy le Vicomte (Côte d’Or).

En 1846, il épouse, à Beuzeville le Grenier (Seine Maritime), Hortense Pascaline DUMESNIL, née en 1827 à Beuzeville le Grenier. Il a  34 ans, elle a  19 ans.

A la naissance de leur fils Louis Gustave PRIEUR en 1847, on les retrouve  à Clères (Seine Maritime), où Jean Louis est logeur.

Ils ont du partir pour le Jura, puisque  Hortense DUMESNIL décède en 1854, à l'âge de 27 ans, à Malanges dans le Jura ! Jean Louis à  42 ans, Louis Gustave a  7 ans.

En  1871, on retrouve le père et le fils travaillant ensemble comme terrassiers à Manneville-la-Pipard (Calvados). Le père Jean Louis est déclaré Sans Domicile Fixe !
Louis Gustave PRIEUR y rencontre Adelina Celestina PERRÉE, journalière, née en 1854. Ils se marient en 1871. Il a 24 ans, elle a 17 ans

Le jeune couple s'installe avec le beau-père Jean Louis; ils sont recensés comme "tireurs de cailloux" en 1872, comme "casseurs de pierres" en 1876; à cette date, ils ont un pensionnaire qui les aide dans leur métier.

Ils ont 4 enfants dont ma grand mère,  Marie Louise Adelina PRIEUR, née en 1873. Le dernier enfant, Célestin PRIEUR, nait en 1877. A 24 ans, Adelina a donc donné naissance à 4 enfants !

Dans les années 1880, Jean Louis, le père de Louis Gustave s'en va et la mère d'Adelina, veuve, vient s'installer avec le couple  et s'occupe des enfants.

Jean Louis fut un  grand voyageur, puisque, né en Côte d'Or en 1812, on le retrouve en 1846 en Seine Maritime, vraisemblablement en 1854  dans le Jura,  en 1871 dans le Calvados.
Ses 2 premiers déplacements correspondent au  tout début du chemin de fer, puisque Paris-Orlans er Paris-Rouen datent de 1843, Paris-Lyon date de 1845 !